766
766

C’est en 1970 que débute la collaboration de Pierre Paulin avec le Mobilier National. Quarante années, avec notamment les commandes de l’Élysée sous la présidence de Georges Pompidou, de 1969 à 1972, puis celle de François Mitterrand, de 1984 à 1989, qui ont rendu célèbre Pierre Paulin.

Pierre Paulin répondra à plusieurs appels d’offre concernant des aménagements du Palais de l’Elysée. En 1971, pour le président Georges Pompidou, puis en 1983 sous le septennat de François Mitterrand.

La chaise de bureau de 1984

C’est en 1983 que Pierre Paulin participe à l’aménagement des appartements de l’Elysée. Il dessine le mobilier de bureau et conçoit une chaise majestueuse, « Amarante, canne, coussin en laine de vin ». Produit par l’ébénisterie Ségransan (Vienne, Isère), le fauteuil (modèle 30884/6) est actuellement visible à l’exposition « Sièges en société: du Roi Soleil à Marianne », à la Galerie des Gobelins jusqu’au 24 septembre 2017. Graphique et contemporaine, cette chaise de bureau est tournante, dotée d’une assise en velours rouge et d’un dossier haut d’aspect canné. Lors du second mandat de François Mitterrand, Pierre Paulin travaillera au réaménagement du Salon doré.

Par le passé, le couple Pompidou avait déjà fait appel à lui pour leurs appartements privés, avec notamment, le Salon des tableaux et le Fumoir. Des créations plus anciennes et atypiques.

Pierre Paulin - Salon des tableaux
Salon des tableaux

Le Salon des tableaux

Le salon des tableaux comporte 4 créations de Pierre Paulin. Deux canapés en socle métallique peint en « nextel » chamois clair, armature tubulaire garnie de mousse de polyester revêtue de cuir retourné beige (modèle GMC 197), un fauteuil, une table basse (piètement quadrilobé central en fonte d’aluminium, peint en «nextel» chamois clair et composée d’un plateau de verre fumé). Toute issue d’une série de quatre.
On notera un chevalet créé en 1972 lui aussi en fonte d’aluminium peint en «nextel» chamois clair et situé au milieu de cette pièce.

Le fumoir

4 créations ressortent. Le sobre lampadaire en métal laqué blanc, la chauffeuse « pouf à dossier » d’une série de 8 (socle bois peint en «nextel» chamois clair, mousse revêtue de toile grège), a ne pas confondre avec la banquette en croissant d’une série de sept qui a exactement les même caractéristique que la chauffeuse. un table basse lumineuse en pétales d’altuglas et plateau de verre fumée, située au milieu du fumoir, harmonise cette pièce d’un design exceptionnel.

En 1987, Pierre Paulin reçoit le grand prix national de la Création industrielle. En mai 2016, une grande rétrospective lui est consacrée au Centre Georges Pompidou.

Pierre Paulin - Salle à manger

 

In this article