771
771

Soutenir la jeune création est une des missions principales du VIA, un établissement crée en 1980 par la volonté du pouvoir public.

Avec les écoles de Design, le VIA a souhaité mettre en avant leurs jeunes talents, signe de pluralité et de créativité. Ainsi l’exposition « Graine de design » valorise la diversité des approches en accueillant six écoles de design et d’architecture d’intérieure, de Paris et de province, privées comme publiques.

Créations conceptuelles et plastiques, travail construit et ergonomique centré sur l’objet, concep­tion d’espaces en architecture d’intérieur et design global ou encore créations graphiques et stratégiques, les projets ne manquent pas de variété. Ils sont, parfois focalisés sur la relation usa­ger/objet, ou laissent transparaître de la poésie dans le dessin, ou abordent les préoccupations environnementales prouvant l’engagement du jeune designer.

Les écoles ont sélectionné les projets des jeunes diplômés les plus prometteurs et embléma­tiques de leur enseignement. Ainsi on retrouve dans la galerie VIA des créations à l’image de la jeunesse, fraîches, colorées et abordables.

Ecole Bleue Global Design

Avec une sélection de projets de diplôme en design produit et mobilier, l’Ecole Bleue Global Design expose notamment les tabourets « Galop » de Cécile Voyron, travail sur la mise en forme du cuir dans un squelette métallique simple. Cette mise en forme particulière du cuir permet souplesse, solidité et confort.

Graine de design au VIA

« Doo Doo » de Ludivine Bolor, propose un canapé en mousse recouvert de feutre et doté d’un tressage en feutre.

Ophélie Jean-Louis présente une astucieuse bibliothèque modulable « Linée » composée de pinces verticales en bois et de plateaux horizontaux laqué blanc. Les pinces en bois viennent séquencer et rythmer le mobilier. Elles offrent un choix d’organisation multiple.

Inspiré des reliefs géométriques des origamis, le duo de table basse de Thiphaine Albanese apporte une touche de couleur avec magie.

« Le séduisant » d’Alice Vincent s’inspire de la forme d’un oreiller pour nous attirer dans une ambiance « loveseat ». Le modèle exposé fait partie d’une gamme de quatre fauteuils. Le « solitaire » composé d’un seul oreiller, deux oreillers forment le « Confident » tandis que les quatre oreillers composent « l’Accueillant ».
http://www.ecole-bleue.com/

LISAA

Les étudiants de LISAA ont travaillé sur un projet de design global, de l’identité visuelle au design de mobilier, à l’occasion du réaménagement du café-théâtre parisien La Scala.

Ce projet ambitieux d’une surface de 1800 m2 comprendra un espace d’accueil/exposition, une salle de spectacles de 550 places, une salle de répétition et un restaurant. Les étudiants se sont appropriés le sujet et l’ont abordé de façon très diverses. Vous en verrez le résultat sur place.
http://www.lisaa.com/

ESAD Reims

Graine de design au VIAL’ESAD Reims présente, entre autre, l’assise « Inselberg » de Théo Leclercq. Construite en strate, cette micro tribune peut aisément se prolonger ou se raccourcir, selon l’espace qui l’accueil. Son amplitude incite à prendre de la hauteur, à devenir spectateur dans le lieu d’implantation.
http://esad-reims.fr/fr/

ENSAD Nancy

Pour l’ENSAD Nancy, on retrouve des projets très hétéroclites, dont deux lauréats des Trophées solidaires, tel que « Le Compagnon capteur » de Samuel Fils Caparos qui analyse la qualité de l’air et transmet les informations via une application.
http://www.ensa-nancy.fr/

ESAD Orléans

Le questionnement environnemental est également présent dans le projet conceptuel «I.A. (Intervention Autonome)» de Valentin Bony de l’ESAD Orléans. Ce projet de diplôme 2016 propose un concept de design qui prend place dans la rue, de manière un peu sauvage et en dehors des cadres réglementaires. Certains y verront des actes de vandalisme, d’autres comme des actions qui proposent de porter un regard différent et qui, finalement, interrogent sur notre modèle social. Ces « initiatives design » proposent une approche par l’appropriation de notre environnement. Jolie trouvaille.

Graine de design au VIA5 projets d’étudiants, menés en partenariat avec la Verrerie Dumas, sont aussi exposés. On y parle de qualité esthétique et de notions attachées aux problématiques du travail en laboratoire. Cécilia Brondeau, Fanny Ehl, Marie Hendriks, Noémi Tanne-Filippi, Mathilde Hamon, présentent de gracieux prototypes.
http://www.esad-orleans.fr/

HEAR Mulhouse

Avec des créations plus utilitaires, la HEAR à Mulhouse expose « Terrailles » de Caroline Courtois, un ensemble de trois ustensiles de cuisine pour repenser les pratiques de cuisson.
https://www.hear.fr/

 

Galerie VIA — Du 14 mars au 14 avril

120 avenue Ledru-Rollin – 75011 Paris
Entrée libre
Du lundi au vendredi – 8h30 à 18h30
#viagrainededesign
En savoir + : http://www.via.fr/

In this article