Arne Jacobsen : les fauteuils Egg et Swan

877
877

C’est pour le SAS Royal Hotel de Copenhague (Scandinavian Airlines System) que Arne Jacobsen conçoit les fauteuils « Egg » et « Swan » en 1957.

Arne Jacobsen, architecte, réalise un ensemble d’infrastructures pour la compagnie aérienne SAS réunissant bureau, siège, hôtel et restaurant. Un édifice complet qui sera aussi le plus haut gratte-ciel de Copenhague pour l’époque.

 

Arne Jacobsen - SAS Royal HotelLe projet architectural

La commande correspond à un projet global né de la nécessité, compte tenu de besoin complémentaire, de rassembler sous le même toit les services d’un terminal d’aéroport, d’un hôtel et les bureaux d’une agence de voyage. L’immeuble a pris place dans le centre de la ville en connexion directe avec la gare de chemin de fer. En raison de cette localisation, Arne Jacobsen a choisi de bâtir « un grand bâtiment » afin de palier aux contraintes sonores et de rejoindre le cahier des charges imposés par la municipalité.

Englobant les moindres détails de l’édifice, l’architecte a aussi dessiné le mobilier et un grand nombre d’accessoires, allant des poignées de porte aux rideaux, en passant par la vaisselle du restaurant, les assises ou encore les luminaires des chambres.

L’élégance des éléments marque l’apogée du style modernisme des années 50 et contribuera probablement au rayonnement de l’approche organique scandinave. Jacobsen utilisera toutes les possibilités du design pour réaliser et construire des espaces qui soient habitables, qui permettent de s’isoler ou encore de se rencontrer dans des ambiances souvent pauvres en lumière ou dépourvues d’ouverture géante.

A travers cette commande, Jacobsen signera deux des fauteuils les plus connus de l’histoire de Fritz Hansen, le fauteuil « Swan » et le fauteuil « Egg ».

Arne Jacobsen - SAS Royal Hotel - Swan Chair

Les assises sculpturales

Ces deux fauteuils sont des exemples de ligne simple et fluide réalisés avec les matériaux et techniques les plus récents (fibre de verre et polystyrène). En effet, dans les années 50, les scandinaves ont découvert comment, en chauffant des billes de polystyrène, il était possible de fabriquer de la mousse. Rapidement, la mousse à pu être appliqués sur un cadre ou être moulée.

Jacobsen s’appuiera sur les recherches américaines de Charles et Ray Eames et de Eero Saarinen et utilisera la technique nouvelle de particule de polystyrène moulée à la vapeur pour former l’assise. Les coques des deux fauteuils sont en polyuréthane moulé, renforcé de fibre de verre puis recouvertes d’une couche de mousse.

La silhouette organique du « Swan » rappelle celle d’un cygne et lorsque plusieurs fauteuils sont disposés ensemble, ils rappellent l’envolée d’oiseaux d’un lac, alors que la structure du « Egg » procure une intimité douce et permet l’isolement.

:: Richard Serrault

Arne Jacobsen - SAS Royal Hotel - Egg Chair

In this article