1200

La série PH de Poul Henningsen

1925 : une date clé

Présentée pour la première fois à l’exposition internationale des Arts décoratifs industriels en 1925 à Paris, la série de luminaires PH, dessinée par Poul Henningsen pour Louis Poulsen, fut un succès unanime et remporta une médaille d’or. Commercialisées dès 1926, elles sont toujours autant plébiscitées aujourd’hui et encore éditées par Louis Poulsen.

Un esprit utilitariste du design

Partisan de la gauche radicale, Poul Henningsen oriente ses recherches dans une approche utilitariste du design en dénonçant ses prétentions artistiques. C’est ce qui l’amènera à questionner les qualités originales de l’éclairage électrique et à penser le luminaire à l’aune de cette réalité, nécessitant de nouvelles formes d’abat-jour. Les lampes PH ont ainsi été dessinées pour être produites en série et destinées à apporter le bon design aux masses. « Il s’agit, en travaillant scientifiquement, de rendre la lumière plus pure, plus économique et plus belle » écrira à ce propos le designer.

Un dessin né de la technique scientifique

Si le dessin des lampes PH paraît aérien, élégant et sculptural, sa vocation première était bel est bien de résoudre un problème simple, à savoir comment éviter l’éblouissement de la lumière électrique. C’est donc à la suite de plusieurs années d’études et en testant différents matériaux pour calibrer la lumière émise tout en optimisant les coûts de fabrication, que le designer formalisera un système de diffuseurs concaves et convexes disposés en corole. Grâce à cette configuration en spirale logarithmique, les abat-jours permettent d’obtenir une lumière à la fois directe et indirecte, mais jamais éblouissante, devenant ainsi un concept révolutionnaire.

Poul Henningsen - PH lampe

In this article