949

« Less is more », c’est lui.

Directeur de l’école d’architecture du Bauhaus de 1930 à 1933, l’architecte et designer Ludwig Mies Van Der Rohe s’est imposé comme pionnier du mouvement moderne.

Focus sur une autre icône du design, le fauteuil Barcelona, présenté pour la première fois en 1929.

Barcelona : un fauteuil créé pour le pavillon allemand de l’exposition internationale de 1929

Présenté pour la première fois à Barcelone en 1929 et pensé comme une assise prestigieuse, inspirée des assises romaines, pour accueillir le roi Alphonse XIII lors de la cérémonie, le fauteuil Barcelona meublera par la suite la villa Tugendhat de Brno, elle aussi imaginée par l’architecte. Si la chaise MR50, qui s’invitera dans la salle à manger, s’inspire des travaux de Mart Stam puis de Breuer autour de la Cantilever, le fauteuil s’éloigne quant à lui de l’esthétique minimale en revêtant une certaine opulence tout en étant empreint d’une grande modernité.

Un châssis en X qui croise des bandeaux d’acier plat

En créant le MR90 (ou Barcelona), Mies abandonne le métal tubulaire en utilisant des bandeaux d’acier plat, dès le dessin initial pour le fauteuil et dans la seconde version pour la chaise. Ces rubans d’acier soudés entre eux forment ainsi une structure portante tout à fait inédite, d’une apparente simplicité. Apparente seulement car le travail de soudure entre les deux parties demandait une technique minutieuse et manuelle. Des bandes de cuir transversales servent quant à elles à accueillir les coussins d’assise et de dossier, en cuir ivoire dans la version originelle, et seront remplacés par des bandes élastiques lorsque Knoll produira le fauteuil dès 1948.

Mies Van Der Rohe - Barcelona

In this article