1615
1615

Pionnier du design industriel, Roger Tallon illustre parfaitement ce que l’on aimerait que le design soit : Une démonstration d’intelligence et de sensibilité portée par une générosité singulière. Le Musée des Arts Décoratifs lui consacre une retrospective jusqu’au 8 janvier 2017 et la galerie Jousse Entreprise a mis le Module 400 à l’honneur !

 

C’est une retrospective qui ressemble à une expérience de téléportation. Une exposition où les objets font remonter des souvenirs anciens, des images oubliées, des rencontres et qui nous ramène 25 ans en arrière. Après deux étages d’exposition, submergé de souvenirs, l’on se rend compte de l’importance et de l’impact de son travail dans notre quotidien.

Roger Tallon a façonné notre quotidien dans des objets aujourd’hui emblématiques. Pour lui, designer ne s’arrêtait pas seulement à dessiner des objets, mais surtout à comprendre un ensemble d’interactions.

Roger Tallon - Musée des Arts Décoratifs

Un début de carrière aux Etats-Unis

Roger Tallon, commence à travailler dans une Europe d’après guerre ou le design s’invente progressivement et se confronte à l’idée d’une esthétique industrielle. « J’ai eu de la chance » disait-il. Recruté par Caterpillar France puis par Dupont de Nemours, il aborde le design comme une activité globale de l’entreprise, mais c’est surtout avec Téchnes, au côté de Jacques Vienot, qu’il fera du design français, une véritable référence.

Au cours de sa carrière, il dessinera des machines industrielles, du mobilier, une moto ou encore des trains. « La seule chose qui me passionne vraiment, c’est de résoudre des problèmes. Je voudrais appeler mon métier Problem Solver » disait-il. « J’aime les grosses choses, celles que personne ne pourrait résoudre à ma place ».

Roger Tallon - Musée des Arts DécoratifsEt les projets énormes, il y en a eu et nous en connaissons tous. Nous avons croisé son langage sans même nous en rendre compte et nous sommes appropriés ses objets sans difficulté. La signalétique du RER, le Corail en 1974, bien sur, ou encore le TGV. Des projets qui lui permettront de se confronter à la motricité d’un train, aux uniformes du personnel ou à l’aérodynamisme mais aussi au comportement des voyageurs. Des projets comme il les aimaient, des projets complets, globaux et qui impliquent. « Le design ne consiste pas dessiner un objet puis à mettre en œuvre des moyens pour respecter ce dessin, mais de prendre en compte prioritairement les besoins auxquels doit répondre l’objets, les moyens techniques et économiques de sa réalisation, et d’en déduire son dessin ».

Designer : créer un ensemble

L’acte de designer n’est jamais isolé mais devient contextuel, le designer doit comprendre avant tout la nature des rapports entre les éléments. On ne design pas une table, mais un paysage qui enveloppe la table. Il ne s’agit pas seulement de signer une forme, mais de construire un ensemble.

Roger Tallon - Musée des Arts Décoratifs

Galerie Lacloche et les éditions Sentou

Ami de Yves Klein, César et Arman, il avait hésité entre les Arts Plastiques et le design, c’est toutefois sur ce domaine qu’il entendait se positionner. Dès 1966, il entame une collaboration avec la Galerie Lacloche qui produira le mobilier du film « la Piscine » et la célèbre série Module M400. Robert Sentou, son cousin, éditera la chaise « Wimpy », composé de 2 x 2 éléments identiques, puis la chaise pliante « TS ».

Roger Tallon - Musée des Arts DécoratifsA partir de 73, il développe une approche systémique dans ses conceptions. Pour chaque projet, il applique une pensée globale : Ergonomie, couleurs, signalétique et emballage. A ce titre, il est précurseur d’une « pensée design » proche de ce que l’on nomerait, aujourd’hui le « design thinking ». Le produit devient une composante dans un contexte plus général. Il cherche aussi a accompagner l’évolution des modes de vie et recherche les interactions entre les éléments qui dessineront l’enveloppe de l’objet futur.

Avec le temps, Tallon a semé de nombreuses graines recoltées par les générations suivantes. Bien plus que des objets, il a contribué à ouvrir une nouvelle dimension dans la conception de lieu de vie et la « pensée design ».

Roger Tallon, le design en mouvement
Du 8 septembre 2016 au 8 janvier 2017.

Musée des Arts Décoratifs
107, Rue de Rivoli
75001 Paris, France.
+ d’infos

Roger Tallon : Module 400
A partir du 10 septembre 2016.

Jousse Entreprise
18, Rue de Seine
75006 Paris, France.
+ d’infos

Roger Tallon - Musée des Arts Décoratifs

 

Roger Tallon - Musée des Arts Décoratifs

In this article