1688
1688

En octobre, la foire d’art moderne, contemporain et de design, Art Élysées – Art & Design, fêtera ses dix ans. L’occasion de revenir sur l’histoire de sa création et de comprendre le succès de ce salon, qui se déroule pourtant au même moment que la FIAC (et à deux pas de celle-ci!).

Design ElyséesAchille a rencontré Isabelle Keit-Parinaud, à la tête d’Orexpo, qui organise chaque année la foire d’art et de mobilier design Art Élysées – Art & Design.  En octobre, la foire fêtera ses dix ans, l’occasion de revenir sur un parcours atypique et de comprendre le succès de ce salon qui se déroule au même moment et à deux du Grand Palais. Achille a rencontré en exclusivité Isabelle Keit-Parinaud, à la tête d’Orexpo, qui organise l’événement.  Elle nous reçoit chez elle, dans un appartement haussmannien où art et design habitent véritablement l’espace. Pour elle, fille d’artiste-peintre et épouse de Blaise Parinaud, galeriste, l’art fait partie intégrante de sa vie. Elle revient pour nous sur l’histoire Art Élysées – Art & Design, cette foire de 6000 m² qui a lieu chaque année sur la plus belle avenue du monde.

Art Élysées–Art & Design : un succès constant

La première édition d’Art Élysées – Art & Design, baptisée au départ « Les Élysées de l’Art » a eu lieu en 2007. Le pari n’était pas gagné d’avance : réunir des galeries d’art moderne et contemporain en même temps que la FIAC. Isabelle Keit-Parinaud, directrice d’Orexpo, qui organise chaque année la foire Art Élysées – Art & Design, explique que tout a commencé par l’initiative du fondateur et organisateur de salons, Joel Garcia, de Jean-Marc de Chauvigny, ancien directeur de la Fiac et du galeriste, Baudoin Lebon, ancien exposant puis compté parmi les refusés de la FIAC.

Design ElyséesL’idée s’est alors naturellement mise en place : pourquoi ne pas proposer une foire complémentaire à la FIAC, et « non pas une alternative », qui permette de faire la promotion de galeries principalement françaises. Pari tenu puisque depuis, Art Élysées – Art & Design s’est construit une réputation, passant peu à peu des « exclus de la FIAC » à une foire « garantissant des valeurs sûres et historiques », d’abord en art moderne et contemporain classique puis, depuis l’an dernier grâce au salon 8e Avenue, dans le domaine de la jeune scène d’art contemporain et urbain.

Une vision de l’art : ne pas être à la mode pour viser juste

Peut-être que le succès, constant et régulier, de cette foire tient en une phrase: « On ne veut surtout pas être à la mode car nous trouvons que c’est ce qu’il y a de plus dangereux ». Avec son positionnement centré sur l’art moderne et contemporain classique, la presse a eu tendance à qualifier ce salon de « sage ». Isabelle Keit-Parinaud nous fait comprendre qu’il ne s’agit pas d’être sage, au contraire, mais « de ne pas tomber dans le sensationnel ». Ce qu’il l’intéresse, c’est « de proposer un parcours clair présentant des valeurs sûres pour tous les collectionneurs ». Bien évidemment, ce n’est pas incompatible avec le fait d’être novateurs. Comme le rappelle sa directrice générale, Art Élysées – Art & Design ont été les premiers à revaloriser l’abstraction géométrique, dont elle est personnellement grande amatrice, en présentant notamment la cabine de chromo-saturation de Carlos Cruz-Diez.

Design Elysées8e Avenue: un pari sur le contemporain et l’art urbain

L’arrivée du salon de 8e Avenue l’an dernier a suscité un véritable engouement du public de collectionneurs et amateurs. Les organisateurs d’Art Élysées – Art & Design proposent à travers 8e Avenue une nouvelle section plus ouverte à l’art contemporain actuel, dont l’art Urbain.

Pour cette seconde édition, 8e Avenue constitue un quatrième pavillon et crée une forte synergie proposant aux visiteurs des deux événements un large panorama de l’art du XXème et du XXIème.

Art Élysées – Art & Design, la section design en 2016 s’ouvre au contemporain

Si Isabelle Keit réserve beaucoup de surprises pour l’édition 2016, nous pouvons déjà dire qu’un virage vers le design contemporain voit le jour alors que depuis sa création en 2009, la section Design d’Art Élysées est reconnue pour ses propositions tournées vers le design du XXème. « Nous nous sommes rendu compte qu’il serait intéressant d’ouvrir la section design au contemporain afin de créer une passerelle avec l’art contemporain ». Et si l’an passé, seul l’artiste Yves de la Tour d’Auvergne était présenté avec ses créations du XXIème, la majorité des stands sera cette année constituée de galeries et de maisons d’éditions qui défendront de jeunes designers de la nouvelle scène.

Un projet encore tenu secret prévoit une mise en scène innovante, avec pour objectif de montrer que, peu importe l’époque, « le beau se mélange ».  Enfin, de belles collaborations se préparent pour une édition d’Art Élysées – Art & Design 2016 qui promet encore une fois un grand succès.

Julie Mallet-Cocoual

:: Art Élysées —Art & Design
Du 20 au 24 octobre
+ d’infos

In this article