1439
1439

Alors que le programme Good Design définissait l’esthétique fonctionnaliste dans les matériaux et la fabrication, mais aussi dans le prix et l’usage, des designers, face aux craintes de tomber dans les mains du capitalisme industriel, réagissent. L’objet semblait n’exister qu’au regard d’un marché et la démarche de création orientée par les propositions du marketing.

 

Le programme Good Design entre 1950 et 1954

gooddesignImpossible d’écarter l’influence et l’importance de la famille Kaufmann dans la promotion des idées attachées au Good Design. Kaufmann père possédait le « Kaufmann’s Departement Store » de Pittsburgh en Pennsylvanie, qui fait aujourd’hui partie de Macy’s chain. Il a, entre autre, commandé à Frank Lloyd Wright, la célèbre maison de vacances « Fallingwater ». Edgar Kaufmann Junior, son fils, travaillait dans l’entreprise familiale. Parallèlement à ses activités privées, il était aussi directeur du département de design industriel et conservateur au musée d’art moderne de New York entre 1937 et 1955 (*1).

En 1950, initié et sponsorisé par le Merchandise Mart qui cherchait à développer de nouveaux marchés, Edgar Jr. Kaufmann a dirigé un ensemble d’expositions qui valorisaient l’ameublement et les articles ménagers modernes. Le Merchandise Mart est alors le plus grand centre commercial au monde avec 370.000 m2 de surface de ventes. C’est aussi le plus grand vendeur en gros de la nation. Le programme « Good Design » est né (*2).

René d’Harnoncourt (MoMA) et W.G. Ollman (Directeur Général du Merchandise Mart) signent un contrat encadrant la série d’exposition. Les objets sélectionnés représenteront la modernité et la gamme de produits du grand magasin sur la base de « l’attrait visuel, la fonction, la réalisation et le prix, en mettant l’accent sur le premier point » (*3).

Epousant son goût pour les objets modernistes et doté d’un sens affiné du marketing, Edgar Jr. Kaufmann opérait le rôle de « sélectionneur » (*4). Entre 1950 et 1955, il a dirigé une équipe qui a sélectionné des objets pour les expositions coïncidant avec les marchés d’été et d’hiver du Merchandise Mart.

gooddesign« Good Design » a probablement été l’exposition la plus commerciale des arts appliqués et de l’histoire du Design. C’est aussi celle qui a propulsé bon nombre de designers et popularisé des pièces devenues aujourd’hui des icônes.

Contestations et « Pop design »

La promesse d’un design moderne définie par la somme des besoins individuels et de leurs satisfactions, bâtie grâce aux moyens standardisés industriels, apparait de plus en plus contestée. « La pérennité des lois physiques, le caractère immuable des réalisations intemporelles et inaliénables qui constituait le point d’ancrage de la standardisation pour les modernes est ébranlés par les nouvelles idéologies de la Pop culture » écrit Alexandra Midal (*5).

De plus, l’apparition de techniques et de technologies de fabrication nouvelles permettent d’étendre le champ des formes possibles dans la réalisation d’objets industriels. Les premières remises en cause du mouvement fonctionnaliste, dans les années 60, ouvriront de nouveaux domaines d’intervention au design.

Si la forme ne devait résulter que d’une fonction ou de la demande du marché, la créativité s’en trouverait bridée et les possibilités de l’imaginaire à proposer une nouvelle qualité de vie, réduites.

C’est en réaction aux propositions jugées mercantiles que des groupes comme Archizoom, Superstudio (1966) ou Archigram apparaissent en Italie et en Angleterre. Ils expérimentent un design ludique directement influencé par le Pop Art. Les formes sont naïves, rondes, épaisses et les couleurs vives. Ce design radical (anti-design ou radical design) sera propulsé sur le devant de la scène avec l’exposition « Italy, The New Domestic Landscape » au MoMA !

Documents :

*1 « The American Design Adventure, 1940-1975 », Arthur J. Pulos, MIT Press.
*2 Press Preview – MOMA, 1951.
*3 Press Preview – Merchandise Mart, Chicago, 1949.
*4 « Good Design 1951 to Be Exhibed at Museum », MoMa. 1951.

gooddesign

In this article