1103
1103

Passeur passionné de meubles et d’objets, Stéphane Duron, créateur du site DESIGNENVUE, s’applique à faire émerger une nouvelle génération de designers, autant différents que complémentaires.

Stéphane Duron Designenvue

Le visuel lui saute au yeux. Après la peinture et la photo, Stéphane Duron s’éprend de design et y voit, avec l’émergence de nombreux designers, de nouvelles ouvertures professionnelles. Il démarre dans le branding et le design graphique mais abandonne les marques et leur identité au profit de mobilier et d’objets de design destinés à embellir notre cadre de vie. « Le design, c’est un peu de culture sur laquelle on s’assoie, on dîne ou on se repose… Et cela me parle beaucoup », affirme t-il.

Se vendre, le plus difficile

Stéphane Duron endosse ainsi une nouvelle mission : celle de représenter la jeune création qu’il affectionne et qui souvent peine à se promotionner. Un agent, en somme, qui relance les points de vente, entretient des contacts avec les architectes et les décorateurs, drague la presse… Une série de tâches qu’il exécute en ordre et avec méthode. « J’aime mettre les jeunes éditeurs en contact avec leur public », se réjouit-il.

Stéphane Duron Designenvue
Un ensemble cohérent

Mais derrière l’homme généreux, apparaît un bosseur qui effectue un gros travail de sourcing pour dénicher les perles rares. Sur le modèle de sa rencontre avec Mickaël Dejean (designer français), son premier créateur représenté, les designers doivent répondre à des exigences de qualité, de professionnalisme et de nouveauté auxquelles Stéphane Duron ne démord pas. « Un coup de coeur pour un designer n’aboutit pas toujours à une collaboration s’il n’est pas animé par le désir commun de travailler ensemble, explique t-il. De plus, les marques que je mets en avant ne sont jamais concurrentes. Elles répondent au contraire à des niveaux d’offres distincts et participent à la cohérence de mon catalogue . »

Un plateau international

Un catalogue, représenté par DESIGNENVUE qui distribue aujourd’hui plus de 150 produits réalisés, entre autres, par la marque anglaise de mobilier &NEW, les luminaires polonais Anteklight, l’éditeur italien Portego ou le lituanien Emko. Virtuelle, la vitrine 2016 devraient se doter d’une visibilité plus tactile, dans un show room permanent où les trouvailles de Stéphane Duron pourraient s’afficher au côté d’autres marques… Une affaire à suivre dans quelques mois…

DESIGNENVUE – Paris

Mobilier-Objets-Design

DESIGNENVUE – Paris

Stéphane Duron Designenvue

In this article