2025
2025

Hélène Bréhéret et Benjamin Desprez, c’est l’histoire d’une passion. La rencontre du couple et celle de leur activité commune a donné naissance à la galerie Desprez-Bréhéret qu’ils nourrissent régulièrement de nouvelles trouvailles. On les retrouvera sur le salon Art Élysées dans quelques jours.

Hélène Bréhéret baigne dans le milieu depuis toujours : une famille d’antiquaires, des études d’art. C’est tout naturellement qu’elle ouvre, il y a 15 ans, une galerie d’antiquités à Angers. Un espace qui accueille, à l’époque, du mobilier du XVIIème et du XVIIIème siècle. Lui, Benjamin Deprez, c’est une autre histoire. Après avoir dirigé un restaurant, il vient au design en autodidacte et en passionné. Lorsqu’Hélène et Benjamin se rencontrent, l’alchimie opère : le couple se lance dans l’exploration du mobilier du XXème siècle, le dada de Benjamin, qu’il communique à Hélène très rapidement.

Des matériaux qui créent des ambiances douces

Des influences ? Celles des grands designers des années 50 à 70 et des meubles qui les font rêver comme les fauteuils en rotin de Janine Abraham ou la table Forme Libre de Charlotte Perriand. Mais leur fil conducteur est la recherche de matériaux naturels : la fibre, le bois brut, la céramique, la terre… Des éléments qui contribuent à créer des ambiances chaudes et accueillantes. Dans la galerie Desprez-Bréhéret, on retrouve ainsi les grands noms du design du XXéme siècle : du mobilier signé Paulin, Guariche, Adnet ; des luminaires de Maurer, Sarfatti, des créations de Nicolas Schoffer, deThomas Gleb ou encore du sculpteur et céramiste Guy Bareff. « Le rencontre avec Guy fait partie de ces moments incroyables qui jalonnent notre métier. Cette activité nous offre chaque jour des cadeaux fabuleux : des contacts riches, des documents rares, des découvertes passionnantes », se réjouit Hélène Bréhéret.

Hélène Bréhéret et Benjamin Deprez : Une histoire de passionUn objet doit dégager…

Pour choisir ses pièces, le couple a recours à un réseau très complet de collectionneurs et de marchands. Ensemble, ils parcourent les salles des ventes, sont appelés à des successions… « Seul l’instinct compte, reprend Hélène. Nous n’obéissons qu’à nos coups de cœur. Pour nous séduire, un meuble ou un objet doit dégager… Mais il doit également se distinguer par sa qualité et son esthétisme. Loin derrière, nous considérons les tendances, annoncées en sous-marin par les shows-room ou la presse. » Hélène et Benjamin n’ont qu’une seule restriction pour les pièces produites en grande série et privilégient celles issues de petites productions.

Du Perriand et du Chapo sur le stand

Grâce à la passion, la galerie Desprez-Bréhéret s’est fait un nom et une réputation. Sa clientèle est essentiellement composée de collectionneurs, de galeristes, de décorateurs et de particuliers. Les ventes s’effectuent grâce à leur réseau, via le site Internet.

Escale à Art Elysées

Avant de s’envoler pour New York où de nouveaux projets d’exposition les attendent, Hélène Bréhéret et Benjamin Desprez feront escale à Paris pour le salon Art Élysées, du 22 au 26 octobre. Ils seront présents dans la section design avec une sélection de grands noms : Charlotte Perriand, Ingo Maurer, Chapo, Guy Bareff bien entendu, et… Nous ne saurons rien de plus ! Place à la surprise et rendez-vous sur le stand.

Art Elysées – Section Design

Hélène Bréhéret et Benjamin Deprez : Une histoire de passion

 

In this article