840

Berlin, c’est d’abord une histoire contemporaine, actuelle et aujourd’hui encore, en transformation. Les grues sont omniprésentes, les quartiers en mutations. Depuis le slogan de Klaus Wowereit, (le très populaire et ex-maire social-démocrate) « Berlin, ville pauvre, mais Sexy », les choses ont beaucoup changée. Tous les quartiers de la ville ont connu le phénomène de « Gentrification », et avec celle-ci, l’apparition de bars, de galeries, de magasins en tous genres et d’une augmentation substantielle des prix. Pourtant, Berlin reste la ville la plus entrepreneuriale actuellement en Europe. Ici, les gens font d’abord avec désir plutôt que pour ce qu’il y aurait à gagner. Cet état d’innocence est maintenu par un marché de l’immobilier abordable (par rapport à d’autres grandes villes comme Paris ou Amsterdam). Il s’agit d’une ville Labo ou l’on peut expérimenter tranquillement ses idées sans avoir à courir après un résultat rapide.

Quelques jours à Berlin ? Ajoutez des « spots » design à votre carte de la ville !

Arrivé dans la capitale Allemande, vous serez probablement surpris par l’étendue et la taille de la ville. Huit fois grand comme Paris, il faut immédiatement s’organiser pour les déplacements. Rapidement, vous comprendrez que Berlin ne ressemble en rien à une escapade touristique traditionnelle. En grande partie détruite pendant la seconde guerre mondiale, Berlin est avant tout une ville reconstruite, et pour ne rien arranger, reconstruite de deux manières. Alors, si vous cherchez une ville romantique, tranquille et charmante, choisissez plutôt une autre destination.

Bauhaus-Archiv

L’Allemagne et l’école du Bauhaus tiennent une place importante dans l’histoire et le développement du design en Europe. Entre 1919 et 1933, les enseignements dispensés dans cette école, ont probablement été des plus influents pour le XXème siècle. Les Archives du Bauhaus ont pris place, au cœur de la ville, dans un bâtiment dessiné par Walter Gropius lui-même en 1960. Afin de la rendre visible au public, la collection du Musée est actualisée périodiquement de nouvelles pièces souvent extrêmement rares. Vous y trouverez des travaux d’étudiants, des sculptures Oskar Schlemmer, des pièces de Marianne Brandt ou encore le lit d’enfant de Marcel Breuer. La visite est documentée de nombreuses photographies changées périodiquement pour leurs bonnes conservations. Le Bauhaus-Archiv organise aussi des expositions temporaires sur des sujets ou des acteurs qui ont marqué l’école.
+ d’infos

Museum der Dinge

Difficile de passer à Berlin sans visiter le quartier de Kreuzberg. Une fois sur place, entre restaurants et pubs berlinois, se trouve le petit Musée des Choses. L’établissement offre une petite collection d’artifacts du XXeme siècle et propose régulièrement des expositions sur le thème du Design ou du Graphisme. L’entrée vous coutera la modique somme de 5 euros, alors, il ne faut pas se priver. En plus, le musée est situé au première étage d’une ancienne usine. Faites un tour dans les deux cours intérieures pour en apprécier l’architecture.
+ d’infos

Les Marchés et les brocantes

BerlinLe 30 avril à Berlin, on danse jusqu’au 1er mai, qui est aussi le jour de la grande brocante. Plus de 700 exposants, particuliers et professionnels se retrouvent au pied de la célèbre OstBahnhof, à deux stations d’AlexanderPlatz, à partir de 8 heures. Et attention, il y a un rattrapage, pour ceux qui ont louper la dernière session : Le 3 octobre.
+ d’infos

Le dimanche matin, c’est Brunch et Brocantes.

Les classiques du dimanche : ArkonaPlatz (PrenzlauerBerg) & Boxhagener platz (Friedrichshain). Pour les chercheurs d’or : Strasse der 17 Juni (l’Officiel sur le week-end) Ostbahnhof & Mauer Park.

In this article